RGPD

RGPD

SkewerLab et le Règlement Général sur la Protection des Données

Qu’est ce qu’une donnée personnelle ?

Lors de votre utilisation du site SkewerLab (ci‐après : le « Site »), nous pouvons être amenés à vous demander de nous communiquer des données à caractère personnel vous concernant.
Le terme « données à caractère personnel » désigne toutes les données qui permettent d’identifier un individu, ce qui correspond notamment à vos nom, prénom, photographie, adresse postale, courrier électronique, numéro de téléphone, date de naissance ainsi que tout autre renseignement que vous choisirez de nous communiquer à votre sujet comme votre secteur d’activité ou votre volonté de développer un projet autour de la vidéo personnalisée.

– Recevoir des informations contextualisées
– Recevoir des newsletters
– Recevoir des mailings personnalisés
– Élaborer des statistiques destinées à améliorer nos offres

Les données collectées sur le « Site » sont destinées à la société SkewerLab, en sa qualité de responsable de traitement.
Peuvent également être destinataires de vos données à caractère personnel les organismes publics, exclusivement pour répondre à nos obligations légales, les auxiliaires de justice, les officiers ministériels et les organismes chargés d’effectuer le recouvrement de créances.
Vos données à caractère personnel ne feront pas l’objet de cessions, locations ou échanges au bénéfice de tiers.
La loi informatique et libertés prévoit que les données à caractère personnel ne peuvent être conservées dans un fichier, sous une forme permettant l’identification des personnes concernées, que pendant la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles ont été collectées. Ces informations ne peuvent donc pas être conservées de manière illimitée.
Vos données à caractère personnel ne seront pas conservées au‐delà de la durée strictement nécessaire à la gestion de notre relation avec vous.
Les données qui permettent d’établir la preuve d’un droit ou d’un contrat, devant être conservées au titre du respect d’une obligation légale, le seront pendant la durée prévue par la loi en vigeur.
En cas d’exercice du droit d’accès ou de rectification, les données relatives aux pièces d’identité pourront être conservées pendant le délai prévu par l’article 9 du code de procédure pénale, soit un (1) an. En cas d’exercice du droit d’opposition, ces données peuvent être archivées pendant le délai de prescription prévu par l’article 8 du code de procédure pénale, soit trois (3) ans.
Google Analytics, Webmecanik, Hubspot.